(carnet photo)

Voyage en Sicile

  • Juin 2012 : nous avons un mois pour sillonner la Sicile et mettre à jour un guide pour Hachette. En images, les temps forts de ce voyage entre temples grecs, mer cristalline et villes baroques de la plus grande île de Méditerranée.

    Nous rejoignons la Sicile en voiture via le détroit de Messine. Une formalité : inlassablement, des ferry-boats tissent un pont d’écume entre les deux rives.

    Port de Milazzo

    Un rocher colossal qui domine la mer, un charmant centre médiéval et un long ruban de sable : Cefalù est l’une des plus belles villes de l’île. Instant de détente sur la Piazza del Duomo, la place de la magnifique cathédrale construite par les Normands.

    Cefalu Maud à Cefalu

    Une fantaisie de la Palerme baroque : les nymphes et les dieux nus qui ornent la place Pretoria semblent se héler et se jeter des clins d’oeil.

    Palerme Palerme

    Bambous géants et ficus magnolioides : le jardin botanique de Palerme a des allures de forêt vierge. Une balade rafraîchissante dans la torpeur de la ville !

    Palerme, jardin botanique Palerme, jardin botanique

    Le BB22, un petit bed and breakfast chic et design aménagé dans un ancien palais. Il jouit d’une situation en or pour visiter le vieux Palerme, chaotique, baroque et désormais trendy.

    Bed and Breakfast B22 Bed and Breakfast B22

    Deux tours de guet, des rochers plantés dans la mer, des bâtiments patinés par le temps : la tonnara di Scopello occupe un site grandiose. Cette ancienne pêcherie au thon sert régulièrement de décor de film comme dans Largo Winch ou Ocean’s twelve. On a la chance de dormir au premier étage de la maison du raïs, le chef de la pêcherie.

    La Tonara di Scopelo La Tonara di Scopelo

    Mer cristalline, plage de galets : la réserve de Zingaro entend protéger ce petit paradis sur terre. Dans le village de Scopello, Vito propose quelques chambres à louer dans son jardin fleuri. Son plus grand bonheur ? Offrir des fruits de saison à ses hôtes ! Nous nous régalons de ces abricots gorgés de soleil.

    Scopelo Scopelo

    Trilogie méditerranéenne sur la route de Trapani.

    Trapani

    Coup de coeur pour Trapani, petite ville provinciale qui avance dans la mer. Nous ne nous contentons pas seulement d’y embarquer pour les îles Egades. Nous profitons de sa douceur et de son animation tranquille.

    Trapani Trapani Trapani

    Un saut de puce et l’on rejoint les îles Egades : petit bout du monde qui abrite les vestiges de l’industrie autrefois florissante de la pêche au thon. Sur Favignana, la plus grande tonnara de Sicile a récemment été transformée en musée. Elle fut équipée à la fin du 19e s. de la première conserverie d’Europe.

    Port de Favignana Tonara de Favignana Tonara de Favignana Tonara de Favignana

    Retour sur l’île principale. Les salines de Trapani offre un camaïeu de couleurs étourdissant le jour. Tandis qu’à la tombée de la nuit, elles tendent leur miroir au ciel. Au large, les îles Egades.

    Salines Salines

    Mazara del Vallo, la plus africaine des villes siciliennes. Son centre évoque une casbah aux murs récemment décorés de céramiques par les artistes de la région. Y flâner est un pur délice.

    Mazzara del Vallo Mazzara del Vallo

    Icare déchu devant le temple de la Concorde. L’oeuvre en bronze du sculpteur Igor Mitoraj rend hommage à la perfection de l’art grec tout en rappelant la fragilité de l’homme. La vallée des temples à Agrigente réunit quelques uns des sanctuaires les mieux conservés du monde grec.

    Agrigente

    Raguse, Noto et l’art baroque flamboyant. Chérubins, feuilles d’acanthes, monstres grimaçants, jeunes femmes à la poitrine dénudée : chaque façade reconstruite après le terrible tremblement de terre de 1693 n’est que décoration exubérante dans les villes de la pointe sud de la Sicile.

    La Sicile Baroque La Sicile Baroque

    Au pied de l’Etna, paysage fantastique des gorges de l’Alcantara : la lave pétrifiée par l’eau glacée s’est métamorphosée en orgues basaltiques. Une baignade des plus rafraîchissante au coeur de l’été !

    gorges de l’Alcantara

    Au mois de juillet, le soleil au zénith darde ses rayons sur le petit bourg de Linguaglossa, sur les contreforts de l’Etna.

    Linguaglossa

    La Sicile profonde. Pour retourner à Palerme, nous empruntons l’autoroute toute neuve qui traverse les paysages agrestes du coeur de l’île. Le soir même nous embarquons pour Rome.

    Route vers Palerme
  • (carnet d'adresses)

    Hôtels

    BB22 à Palerme
    Dans un vieux palais rénové, ce Bed & Breakfast haut de gamme propose 7 chambres au style contemporain, aéré et chic. Excellente situation dans le vieux Palerme, à deux pas du marché de la Vucciria et du vieux port.
    BB22, Palazzo Pantelleria, Largo Cavalieri di malta 22. Tel : 0039-091.61.11.610
    www.bb22.it

    Tonnara di Scopello
    Lieu magique, ancienne madrague transformée en gite. On loue une chambre en balcon sur la mer. Il n’y a pas de service. Pas de petit déjeuner. Juste la mer, des îlots escarpés et la tonnara.
    http://www.tonnaradiscopello.com

    Casa Vito à Scopello
    Serein, Vito est un homme délicieux. Comme les chambres et appartements qu’il propose dans le ravissant village de Scopello, à l’entrée de la réserve paradisiaque de Zingaro. Vito n’a ni site ni email : il faut l’appeler.
    Tel: 0039-09.24.54.11.35 ou 0039-34.86.01.65.92 (hors saison)

    (carte)

    (y aller)

    La Sicile compte trois aéroports :

  • l’aéroport international de Palerme à 30 km de la ville
  • l’aéroport international de Fontanarossa à 6 km de Catane
  • l’aéroport Vincenzo Florio à 15 km de Trapani (compagnies low cost)
  • L’île se rejoint aussi en bateau :

  • Depuis Gênes, liaison quotidienne avec Palerme (20h de traversée), compagnie Gran Navi Veloci.
  • Par le détroit de Messine : la Sicile ne se trouve qu’à 3 km de la pointe de la botte italienne. Des bateaux font en permanence la navette depuis Villa San Giovani (une demie heure de traversée).