DESTINATION Tinos

Tinos, l'authentique

L’île est connue dans toute l’Orthodoxie comme étant le Lourdes de la Grèce. Mais il serait dommage de réduire Tinos à son sanctuaire dédiée à la Vierge tant elle a infiniment plus à offrir. Vénitienne jusqu’en 1710 - un record en Grèce - cette île catholique fut la plus riche et la plus peuplée des Cyclades. Carrières, école, musées et ateliers : la tradition du marbre y est vivante depuis l’Antiquité. D’ailleurs tout est sculpture ici : les maisons et les églises enrichies de lucarnes, de linteaux et de plaques de marbre ; les pigeonniers aux façades ouvragées comme de la dentelle ; et les paysages façonnés comme des gradins dégringolant jusqu’à la mer par les anciennes terrasse de culture. Une soixantaine de villages de toute beauté couvrent l’île. Et tout un réseau de sentiers permet de les relier entre eux. La côte est ourlée de plages magnifiques. Enfin, dans les tavernes et restaurants de cette île encore agricole, on se régale de ses délicieux produits du terroir.

(carte)

(nos articles)

(publications)

Syros et Tinos, des Cyclades dans le vent