DESTINATION Crète Orientale

La Crète orientale, une invitation à l’exploration

Toute en longueur, la Crète offre un visage plein de contrastes. Entre son immense palmeraie à Vaï, ses villages se fondant avec l’ocre de la terre et son climat sub-saharien, la pointe orientale évoque le Proche-Orient. Peu peuplé, parfois désertique et montagneux, l’est de la Crète s’est moins développé que le reste de l’île. A l’exception de sa capitale, le coquet port d’Agios Nikoalos, pionnier dans le tourisme haut de gamme en Grèce : jusqu’à Elounda, les piscines des hôtels débordent sur la mer outrageusement bleue du golfe de Mirabello. Ailleurs, la tranquillité est de mise. Au détour d’une petite route, on ne peut tomber que sous le charme de la petite station balnéaire de Kato Zakros lovée au creux d’un paysage dénudé, du ravissant port de pêche de Mochlos ou encore de Pefki, village en balcon sur la mer de Libye. Le Mont Dikté, qui culmine à plus de 2100 mètres d’altitude, cache en son sein de surprenants plateaux agricoles comme celui de Lassithi autrefois riche et couvert d’éoliennes : c’est lui qui a donné son nom à toute cette région.

(nos adresses)

(carte)

(publications)

La Crète buissonière